ImmoPass en pratique - comment se passe un audit technique ?

24 mars 2022 par Tim Van Helden

ImmoPass existe depuis trois ans maintenant, et au cours de cette période, nous avons réalisé de nombreux audits techniques, tant pour des propriétés résidentielles que non résidentielles. Un grand nombre de nos audits sont réalisés pour le compte de syndic et d’ACP afin de contrôler l'état des parties communes des immeubles à appartements.

Plus de 119 syndics professionnels travaillent déjà avec ImmoPass pour la gestion de leurs immeubles.

ImmoPass en pratique - comment se passe un audit technique ? | ImmoPass
ImmoPass en pratique - comment se passe un audit technique ?


Confirmation du rendez-vous

Après réception du bon de commande signé pour l'audit technique, un architecte ImmoPass prend contact avec le gestionnaire de l’immeuble (ou un représentant de l’ACP) afin de fixer le rendez-vous de la visite.

Que recherche l'architecte ImmoPass ?

Après avoir récupéré la clé dans le bureau du syndic, Tinneke a pu commencer l'audit. L'objectif de l'audit technique d'un immeuble d'habitation est de dresser un état des lieux de l'état technique des parties communes. Il s'agit en quelque sorte d'une photographie de l'état actuel du bâtiment.

Tinneke, ingénieur-architecte : "Je commence toujours mes audits en regardant l'extérieur du bâtiment. Quel est l'état des menuiseries extérieures ? Y a-t-il des traces de dommages sur le béton ? Le bâtiment est-il facilement accessible, y compris pour les personnes à mobilité réduite ?"

Le toit est également un élément important de l'audit technique. Pour les toits plats (et si l'architecte peut y accéder en toute sécurité), l'architecte montera sur le toit et inspectera la toiture pour déceler d'éventuels défauts. Ce contrôle évalue notamment l'état de la toiture, des cheminées et des raccords de la toiture aux cheminées.

L'ingénieur-architecte Tinneke : "Après avoir inspecté le toit, je prends l'escalier qui descend de la salle commune. Je vérifie s'il y a des irrégularités, comme des fissures, des fentes ou de l'humidité, mais aussi si le bâtiment dispose des matériaux et des portes nécessaires à la prévention et à la lutte contre l'incendie, conformément à la norme."

Ensuite, les sous-sols et les garages communs sont également examinés.

En plus des parties communes, un appartement privé représentatif est également visité pour voir s'il y a des problèmes particuliers et pour examiner de plus près la terrasse, par exemple.

Que se passe-t-il si des défauts ou des problèmes sont découverts ?

Si des problèmes sont identifiés, l'architecte inclura dans son rapport les problèmes, une solution possible et une estimation des coûts pour résoudre les problèmes éventuels. Il indiquera également dans quelle mesure il est urgent de s'attaquer au problème : dans les 2 ans, 5 ans ou 10 ans.

Exemple 1 : immeuble d'habitation avec un rez-de-chaussée commercial et 8 étages

Un immeuble d'appartements avec un rez-de-chaussée commercial et 8 étages à Ostende. Construit en 1991. Compte tenu de l'âge du bâtiment, l’ACP souhaitait un audit technique du bâtiment afin de se faire une idée des problèmes et de pouvoir réaliser les travaux nécessaires étape par étape de manière ciblée (en fonction des priorités).

L'ingénieur-architecte Tinneke : "Il y a effectivement des points d'intérêt dans ce bâtiment. Par exemple, il y a probablement une fuite dans un tuyau d'eau provenant des voisins, car il y a une infiltration d'eau dans le mur du hall. Il est donc important que le propriétaire du bâtiment voisin soit informé rapidement afin que la fuite d'eau puisse être réparée. Ensuite, le couloir pourra sécher et éventuellement être repeint. L'entrée de l'abri à vélos peut également être traitée en appliquant un antidérapant. La pente est un peu raide et peut entraîner un risque de chute.”

ImmoPass in de praktijk - hoe verloopt een technische audit? | ImmoPass

Exemple 2 : immeuble d'habitation comprenant un garage souterrain, un rez-de-chaussée commercial et 14 étages résidentiels.

Cet immeuble d'habitation a été construit en 2014 et l’ACP souhaitait un audit de l'état technique avant que la responsabilité décennale de l'entrepreneur ne prenne fin.

L'ingénieur-architecte Tinneke : "Le bâtiment est toujours en bon état. Ici et là, on a remarqué des points d'attention, qui peuvent être réparés par une petite intervention ou qui nécessiteraient un contrôle spécifique supplémentaire."

ImmoPass in de praktijk - hoe verloopt een technische audit? | ImmoPass

Nous sommes à votre écoute

Vous avez un projet particulier ou une question à propos de nos produits ?

Contactez-nous
Image
Ok, merci !
Ce siteweb utilise des cookies pour votre confort d'utilisation. Plus d'information